jeudi 2 février, 2023 | 2:51

Bilan 2022 du PDI de l’OCADES Nouna : 96% d’exécution avec plus de 229 millions investis

IMG_20230119_111412_486

Le Programme de développement intégré ( PDI) de l’OCADES Nouna a pour objectif majeur de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables. Il est mis en œuvre de 2019 à 2023 dans la Kossi (Commune de Nouna : Niankuy, Sobon, Bagala, Kéréna, Secteurs 1 et 6 de Nouna ) et dans les Banwa ( Commune de Sanaba : Dio, Gnoumankuy, Namassa, Pèkuy et Bèrèkuyde ). Ses acteurs ont convié les autorités, les points focaux et les bénéficiaires ce 19 janvier 2023. Il était question de faire le bilan des activités menées en 2022 et dégager les perspectives pour 2023.

Pour introduire les travaux, le Secrétaire général de l’OCADES Nouna, l’abbé Sébastien Sanou a félicité les agents de l’institution pour les résultats engrangés malgré le contexte sécuritaire difficile. Pour lui, cet atelier bilan traduit la volonté de redevabilité.
Quant à Johany Kiénou, Vice-président du comité de gestion de l’OCADES, il a rappelé aux participants qu’il s’agit de mener une évaluation des activités réalisées en vue d’apporter des solutions aux difficultés rencontrées.

Après avoir fait observer une minute de silence en la mémoire des victimes de l’insécurité et prié pour une année 2023 de paix, de solidarité et de prospérité, l’Evêque du diocèse de Nouna, Monseigneur Joseph Sama a réitéré ses félicitations aux acteurs de l’OCADES et aux autorités pour les stratégies de résilience mises en place pour assurer la continuité des activités de développement. Il a particulièrement remercié la Fondation Chrétiens pour le Sahel, partenaire financier du PDI.

Le Préfet, Président de la délégation spéciale de Nouna et Président de la séance, Souleymane Tiono, lui, a fait savoir que le développement n’est pas le seul apanage de l’État. Il a ainsi salué la grande contribution de l’OCADES et adressé ses encouragements à ses acteurs dans la poursuite de leur noble mission.

De gauche à droite : l’abbé Sébastien Sanou, le Préfet Souleymane Tiono, Monseigneur Joseph Sama et le vice-président du conseil de gestion Johany Kiénou

C’est après ces interventions que le bilan proprement dit des activités menées en 2022 a été présenté par le Coordonnateur Jérémy Somé. L’on retient que le programme a atteint un taux de réalisation de 96 % des travaux prévus. (Voir le détail des réalisations en images).

Jérémy Somé

D’après le comptable du PDI, Barnabé Kahoun, ces réalisations ont coûté 229 393 519 francs supportés par le partenaire avec un apport local est de 1 849 519 francs.

Barnabé Kahoun

Les participants ont fortement apprécié ce bilan. Ils ont également soumis des doléances pour l’amélioration des actions. Les échanges ont enfin porté sur les activités prévues en 2023 qui ont été présentées par Issa Gilbert Kaboré, Chargé du suivi évaluation du PDI.

Issa Gilbert Kaboré

La fin de l’atelier a été marquée par des dons. En effet, deux éleveurs ont reçu des réfrigérateurs et trois jardiniers, des motopompes en guise de cadeaux pour les encourager dans leurs activités.

La clôture des travaux a consisté pour Monseigneur Sama de féliciter les participants pour la qualité des échanges. Il les a surtout invités à semer l’esprit de dialogue, de pardon mutuel et d’entraide autour d’eux afin de favoriser le vivre-ensemble paisible.

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *