mardi 6 décembre, 2022 | 8:08

BEPC 2022 au Burkina : Quand la toile s’enflamme pour Bongal

FB_IMG_1654359891925

A travers une vidéo où Radio Omega a tendu le micro à des candidats pour recueillir leurs impressions sur les sujets du BEPC, un jeune garçon défraie la chronique sur les réseaux sociaux. Tout est parti du fait qu’il s’est exprimé devant la caméra en verlan, un style bien connu du milieu rap.

<< Ya Wè, l’anglais là était bongal man. Wèè. On parlait de… que Atta Satta ou quoi même là. Wèè. L’anglais était bongal en tout cas. My brada, my brada. En tout cas, je vais pecho la yen-mo en tout cas. Je vais pecho ça >>, a dit le jeune garçon en esquivant des gestes dans un ton comique comme s’il était au QG avec ses mis-a. Son style d’expression, son accoutrement et ses mots ont suffi pour que les internautes imbibent leur plume de ce buzz qui continue son cours. Partout, sur chaque page, c’est bongal !

Si certains critiquent sévèrement ce fait en rappelant la baisse criarde du niveau des élèves due à l’inefficacité du système éducatif selon eux, d’autres ont vu en cet élève un talent d’artiste comédien à valoriser. Il y a surtout ceux qui en profitent pour s’amuser ou pour faire du marketing.

Quel jugement sied réellement ? Y a-t-il d’ailleurs lieu de juger ? Ce qui est sûr, le jeune Bongal ne semble pas être une personne complexée. L’on sent en lui une habitude du ghetto, ce lieu qui peut forger l’humain ou le mettre sur le mauvais chemin. Nous espérons que cet élève sait ce qu’il a fait et pourquoi il l’a fait. En tout cas il brille actuellement, positivement ou négativement, chacun à son point de vue. Ci-mer chers teurs-lec. Ne-bon rée-soi à vous dans une vie gal-bon.

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00