samedi 10 décembre, 2022 | 1:24

Bac 2020 dans le Sourou : 1389 candidats dans la course pour le premier diplôme universitaire

IMG-20200804-WA0059[1]

C’est parti pour la session de 2020 du baccalauréat au Burkina Faso. Dans la province du Sourou, le lancement effectif des épreuves écrite et orale de ladite session, a été fait le 03 août 2020 par le Haut-Commissaire Lucien Guienguéré. La province enregistre 1 389 candidats sont dans la course pour le premier diplôme universitaire.


La forte pluie du 03 août dernier n’a pas empêché la délégation des autorités provinciale et communale conduite par Lucien Guienguéré, Haut-Commissaire de la province du Sourou, à prendre d’assaut le jury 38 sis au premier site du lycée provincial de Tougan. Arrivée sur le site aux environs de six heures et demies, la délégation a été conduite dans la salle N°1 de composition du jury 38 de Tougan. Avant la coupure de l’enveloppe de la première épreuve, Lucien Guienguéré s’est adressé aux candidats en ses termes : « Nous sommes venus ce matin sous la pluie pour témoigner nos soutien et encouragement à votre endroit. Soyez concentrés et sereins ; surtout ne paniquez pas. L’examen n’est que la somme de vos connaissances acquises en classe avec vos vaillants professeurs au cours de l’année. Nous vous souhaitons toutes les chances et sachez que nous sommes toujours avec vous chers candidats ».

L’ouverture de la première enveloppe


Pour cette session, ils sont 1 389 candidats dont huit cent quarante (840) garçons et cinq cent quarante-neuf (549) filles repartis entre quatre jurys tous siégeant à Tougan. Selon Mamadou Ky, Directeur Provincial des Enseignements Post-primaire et Secondaire du Sourou (DPEPS/Sourou), les examens scolaires de fin d’année en général se passent dans un triple contexte à savoir l’insécurité, la maladie à coronavirus et la grogne sociale. « Malgré tout, la volonté des premières autorités nationales et le Ministère de l’Education Nationale et de la Promotion des Langues Nationales en occurrence, n’a point changé en ce qui concerne l’organisation de ces examens et surtout aux dates indiquées », a-t-il souligné avant de remercier l’ensemble des acteurs de l’éducation post primaire et secondaire de la province du Sourou pour la bonne collaboration. Pour le bon déroulement de la session, il a indiqué qu’une quarantaine de correcteurs, une centaine d’agents de surveillance, trois chefs de centres, une dizaine de secrétaires, des encadreurs pédagogiques et les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) sont mobilisés à travers la province.

Mamadou Ky


L’autre fait marquant de la session de 2020 du baccalauréat dans la province du Sourou est le nombre élevé des candidatures libres. En effet, d’après le DPEPS/Sourou, cent deux (102) candidats libres ont été enregistrés. Pour lui, cette situation s’expliquerait par la fermeture de certains lycées et collèges due à l’insécurité que connait la province. A cela s’ajoute, le cas de certains agents de la fonction publique ou non, qui par désir de progression dans leurs corps, s’inscrivent comme candidats libres afin d’obtenir le diplôme. D’une manière générale, les épreuves écrites et orales du premier tour de la session de 2020 du baccalauréat ont bien débuté dans le Sourou comme dans la majeure partie des villes du pays des « Hommes intègres ». Les premiers résultats sont attendus pour le 12 août 2020.


Toutmotsis YARO (Correspondant)

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vendredi 9 décembre, 2022 à 12:05
mercredi 7 décembre, 2022 à 20:59
mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25