mercredi 7 décembre, 2022 | 5:48

Assises nationales sur l’éducation : le ministre Ouaro rencontre les ténors des partis membres de l’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP)

FB_IMG_16218961946998315

Ce lundi 24 mai 2021 dans la soirée, le ministre de l’éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Pr Stanislas Ouaro a eu une rencontre avec les responsables de l’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP).Il était question au cours de cette rencontre de présenter la feuille de route de l’organisation prochaine des assises nationales sur l’éducation qui devrait permettre de repenser l’école burkinabè.

Une date précise de la tenue des assises nationales n’a pas encore été fixée. Mais d’ores et déjà, le ministre de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, tient à rencontrer les acteurs susceptibles d’apporter des contributions. Ces assises qui se veulent ouvertes, inclusives et participatives ont déjà obtenu l’adhésion de plusieurs structures et de personnalités du pays qui n’entendent pas rester en marge de ces questions éducatives qui détermineront l’avenir du pays. Tous les acteurs sont priés de mener une réflexion diagnostique sur le système éducatif, de dégager les forces et les faiblesses de l’école actuelle et d’esquisser des solutions qui prennent en compte nos réalités.

L’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP) qui a pu écouter le Pr Ouaro s’est réjoui de sa visite à travers son coordinateur, monsieur Clément P. Sawadogo.Parlant des assises, le Coordonnateur a indiqué que « notre pays compte sur les assises nationales sur l’éducation pour trouver des réponses substancielles aux très nombreuses préoccupations du monde scolaire ». Et pour lui, les véritables questions doivent porter sur comment rendre moderne nos dispositifs de formation, comment rendre opérationnel la question des curricula et des langues nationales et l’apaisement du climat scolaire.En outre, le coordonnateur de l’APMP, a ajouté que « nous devons être au diapason du l’évolution du monde ».

A sa sortie d’audience, le chef du département de l’éducation, le ministre Ouaro, a fait savoir que sa démarche s’inscrit en droite ligne avec la décision du conseil des ministres du 31 mars 2021 qui est de « travailler à la participation de tous les Burkinabé.


DCPM/MENAPLN

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00