lundi 8 août, 2022 | 22:25

Alimentation et nutrition scolaires : des outils pour la promotion des cantines andogènes validés

FB_IMG_1622465312480

Madame Diata BAILOU, conseillère technique du ministre de l’Education nationale,de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales a présidé ce lundi 31 mai 2021, l’ouverture des travaux de l’atelier technique et de finalisation des modules de formation sur les activités systématiques et optionnelles du programme et de la boîte à images. C’était en présence de Véronique Adiza TRAORÉ, représentant la JICA.

La quête d’une éducation de qualité pour tous, performante et résiliente ne peut se faire sans une amélioration subséquente de l’ alimentation et la nutrition scolaires. Pour une éducation de qualité, il nous faut des apprenants de qualité dit-on.
Vient en appui aux énormes efforts consentis par le gouvernement dans ce sens , le Japon. Ce pays frère et ami nous accompagne fortement dans la mise en œuvre du Projet de repas scolaires à base de produits locaux pour une nutrition intelligente( PRSNI-BAD).
D’un coût de plus de 500 millions et administré par la BAD, la phase expérimentale couvrira 11 CEB de 8 communes des provinces du Bazèga , des Balé et du Ioba .

En ouvrant les travaux, la conseillère technique a rappelé aux participants l’objet de la rencontre qui est de procéder à la validation technique de 4 modules élaborés, de la boîte à images et des fiches pédagogiques sur la santé scolaire , la nutrition et l’éducation nutritionnelle , l’hygiène/assainissement et la production ( jardins/champs scolaires et promotion de la cantine andogène).

Quant à Véronique Adiza TRAORÉ de la JICA , son souhait est de voir un engouement et une réelle appropriation du projet par les acteurs et les communautés à la base pour une amélioration substancielle des indicateurs du système éducatif burkinabè.

DCPM/MENAPLN

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.