mardi 6 décembre, 2022 | 6:17
im

FEBAANOU 2021: Une première édition réussie

Du 4 au 7 mars 2021, Bobo-Dioulasso a vibré au rythme des activités du FEBAANOU. 96 heures durant, des prestations artistiques et de Troupes de danses ont été offertes en spectacle aux festivaliers. La clôture intervenue le dimanche 7 mars dernier a connu une forte mobilisation des populations et des autorités de la place.

« Culture et cohésion sociale pour un Burkina de paix », c’est le thème qui a caracterisé le Festival de Danse et de Musique Africaine  dénommée FEBAANOU. Première édition du genre, elle s’est déroulée du 04 au 07 mars 2021 à la place des Martyrs de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso. Ce fut une pléiade d’artistes de renom et locaux qui a tenu en haleine les festivaliers.

DJ Bichegui, Keïta le soldat noir, Dozo, Lamine Diarra, Smifa, Mademsi, Bob Laye, Dem, Euro Gang, Cena, les troupes Mougnousso, Fina N’tawa, et de Zoumana Dembélé pour ne citer que ceux-là, ont marqué le public bobolais. De plus, Dafra-cirque aura séduit plus d’un par leurs prestation acrobatique.

Pour Flavienne Valérie Sawadogo, Directrice Artistique du festival, le FEBAANOU (festival de chez nous en Bwmu), est une initiative qui fait suite à l’organisation d’un stage de formation en danses et musiques africaines au profit des ressortissants Burkinabè et d’autres nationalités dont les Français, les Belges et les Finlandais. Pour elle, l’objectif est de continuer à la mise en valeur des cultures africaines, favoriser l’intégration des cultures burkinabè, développer l’esprit de convivialité entre les différentes communautés.

Mohamed Soba Koeta, promoteur du FEBAANOU, a fait une mention spéciale à la Directrice Artistique qui s’est battue corps et âme pour la tenue effective du festival. Il a également salué le public sorti massivement pour l’intérêt témoigné au festival.

<<Cet éveil culturel est quelque chose qu’il faut applaudir et encourager. Merci de donner l’exemple à la jeunesse Burkinabé>>, a lancé Etienne Lompo, Directeur général de la maison de Culture Enselme Titiama Sanou de Bobo par ailleurs représentant du parrain. Il a félicité les organisateurs pour cette première édition réussie et souhaité vivement par la même occasion que ce festival qui est un cadre d’expression pour tout les artistes de la ville de Sya soit pereen.

C’est donc une première édition qui s’est achevée sur des notes de satisfaction. Et pour matérialiser leur reconnaissance, le comité d’organisation a procédé à une remise  d’attestations à toutes les personnes ayant contribué à faire du FEBAANOU 2021 un franc succès.

En rappel, cette première édition du FEBAANOU a été patronnée par l’honorable Nestor Bassiere, Vice-président de l’Assemblée nationale burkinabé,  parrainée Adolphe Tougouma, Directeur général du Fonds de développement culturel et touristique avec pour marraine, Emmanuelle Lieby Menand, conteuse internationale.

Issa Lazare KOLGA

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00