vendredi 19 août, 2022 | 20:22

Vaccin covid-19 : Bientôt deux sites d’essais cliniques au Burkina

IMG-20210512-WA0134-1

Dans le cadre du Projet PATH COVID-19, des hommes et femmes de médias venus des quatre coins du Burkina Faso ont été outillés sur les questions liées au vaccin contre la covid-19 afin qu’ils apportent l’information juste et vraie aux populations. C’était le 10 mai 2021 à Ouagadougou.

Ministre Ousseni Tamboura

<< Depuis le début de la pandémie Covid-19, toute sorte d’informations justes ou pas justes sont véhiculées à travers plusieurs canaux. Il est donc normal que notre pays se mette au diapason des sujets scientifiques liés à cette pandémie. Au delà des efforts de lutte entretenus depuis 2019 qui sont entre autres la promotion des gestes barrière et le confinement, c’est l’utilisation du vaccin qui est d’actualité, toutes les épidémies ont toujours d’ailleurs été vaincues par la vaccination >> a lancé Ousseni Tamboura, Ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement.

La covid-19 est une crise sanitaire globale qui selon le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), est le plus grand défi auquel le monde ait été confronté depuis la seconde guerre mondiale. Confronté à cette pandémie depuis le 9 mars 2019, le Burkina compte à la date du 10 mai 2021 13 385 cas confirmés et 164 cas de décès.

Les mesures de restriction et barrières adoptées par l’Etat burkinabè pour contrer la maladie bien que jugées excellentes par une frange partie de la population, ne peuvent être envisagées dans une perspective de longue durée. C’est dans ce contexte que le développement des vaccins se présente comme la mesure de santé publique la plus efficace et la plus prometteuse contre cette pandémie.

Des participants suivant avec intérêt les communications

En effet, un nombre élevé de personnes vaccinées et immunisées permettrait de rompre la chaine de transmission du virus avec en ligne de mire une reprise des civilités et des activités socioéconomiques mises à mal. Cependant, la communauté scientifique fait face à un autre problème aux conséquences désastreuses. Il s’agit de la désinformation et notamment des fakes news. L’engagement des médias pour sensibiliser les populations est donc indispensable à la réussite de la lutte contre la pandémie.

Le projet PATH COVID-19 qui sera mis en œuvre par l’Unité de recherche clinique du district de Nanoro (IRSS-URCN) en collaboration avec l’INSP(Corus et Centre Muraz), l’hôpital de District de Bogodogo à Ouagadougou et le CHUSS à Bobo-Dioulasso avec pour investigateur principal le professeur Halidou TINTO, a pour objectif de renforcer les capacités infrastructurelles, techniques et celles des ressources humaines du Burkina Faso pour d’éventuels essais cliniques en phase 3 de candiats contre la Covid-19.

Plusieurs exposés ont permis aux participants d’acquérir les notions liées au vaccin contre la Covid-19 afin véhiculer les informations exactes aux Burkinabè.

Issa Lazare KOLGA

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.