vendredi 12 août, 2022 | 14:28

Tchad : les populations quittent N’Djamena suite aux violences entre l’armée et les Fact

FB_IMG_16188706459451749

Un premier affrontement a eu lieu samedi 17 avril 2021. Le porte-parole de l’armée a déclaré à la télévision nationale qu’ils ont décimé une colonne rebelle à près de 150 kilomètres au nord de N’Djamena.

Un premier affrontement au sol a eu lieu, samedi 17 avril, entre les forces loyalistes et les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (Fact). Les combats se sont déroulés au nord de Mao, dans la province du Kanem, à plus de 300 km de la capitale Ndjamena.

Le mouvement rebelle armé est entré en territoire tchadien en provenance de Libye, le 11 avril, avec pour objectif de chasser Idriss Déby du pouvoir. Sur place ce dimanche 17 avril, dans la capitale c’est la peur qui règne. Plusieurs chancelleries appellent leurs ressortissants non indispensables à quitter le Tchad. D’autres à rester seulement à N’Djamena.

Un premier accrochage avait eu lieu, la semaine dernière, dans le Tibesti, à l’extrême nord du pays. Il semblerait ainsi que les rebelles progressent à l’intérieur des terres.

À force de rumeurs, certains habitants nous ont confié avoir cru que la ville était encerclée, samedi, et se sont retranchés chez eux. Cependant, les combats se sont en fait déroulés à une centaine de kilomètres, plus au nord.

Selon des sources sécuritaires, ces combats ont d’ailleurs été « très durs et âpres, avec des pertes des deux côtés », sans autres précisions. Les rebelles se seraient ensuite retirés de la zone.

Autre information, seule une partie des Fact aurait pris part aux combats à savoir une colonne de plusieurs centaines d’hommes, à bord de dizaines de véhicules, venus du nord. Les forces se sont divisées pour descendre vers le Kanem. L’incertitude demeure quant à la localisation du reste des rebelles. Par précaution, les stations-service de la région ont été fermées.

Source: mondeactuel

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.