samedi 10 décembre, 2022 | 2:04

Sport pour tous à Nouna : Les efforts du DP Seydou Zore

IMG_20210220_175046_294

L’importance du sport n’est plus à démontrer. C’est pourquoi notre pays fait la promotion de la pratique des activités physiques depuis plusieurs années à travers le concept « Sport pour tous ». A Nouna, Seydou Zoré, Directeur provincial des sports et des loisirs de la Kossi, se bat pour intégrer le sport dans le quotidien des populations. L’initiative est vivement saluée par les bénéficiaires.

Le sport pour tous est une préoccupation gouvernementale dans notre pays depuis 1984. Initialement dénommé « Sport de masse » sous la révolution dirigée par le Capitaine Thomas Sankara, l’objectif est d’amener les populations à pratiquer le sport au regard de ses multiples bienfaits. A l’époque, les séances se déroulaient les lundis et jeudis soir entre 17 heures et 17 heures 45 minutes. La création de la Direction du sport pour tous en 2006 et la relance officielle des activités en mars 2012 ont permis de redynamiser la pratique. Aussi, en juin 2016, le conseil des Ministres a adopté un rapport visant à encourager la pratique du sport pour tous.

C’est pour se conformer à cette politique nationale que la Direction provinciale des Sports et des Loisirs de la Kossi organise des séances d’aérobic pour les Nounalais. Ces séances d’activités physiques se déroulent les mercredis et samedis soir de 17 heures à 18 heures sur le plateau de la mairie de Nouna. La participation est volontaire et gratuite. « L’une des missions qui nous sont confiées par le ministère est d’offrir des cadres aux populations pour contribuer à leur bien-être sanitaire. C’est pourquoi nous avons mis en place ces activités et de jour en jour, le nombre des participants s’augmente. Ce qui nous encourage à continuer. Nous travaillons surtout pour que le nombre de participants se multiplie », a affirmé le Directeur provincial Seydou Zoré.

Il est appuyé dans cette lancée par Pascal Nikiéma et Florent Zogona, tous deux Maîtres d’Education physique et sportive en service à Nouna.

Lorsque nous nous sommes rendus sur le site le samedi 20 février 2021, nous avons trouvé une soixantaine de personnes issues de diverses couches socio-professionnelles qui prennent part aux activités. Les raisons divergent des uns aux autres. Bénédicte Sanogo née Traoré est une habituée des activités physiques. « Je faisais des distances à pied par jour pour me maintenir en forme. C’est ainsi que j’ai appris que la direction provinciale des sports organisent des séances d’aérobic au plateau. J’ai donc décidé de me joindre au groupe », nous a-t-elle confié. Ménagère, elle a conscience des avantages du sport. Son goût pour sa pratique est né depuis l’école. « De plus, dit-elle, les différentes maternités ont fait que j’ai pris du poids. C’est pour minimiser les effets de ce surpoids que je fais le sport. J’avoue que je m’en réjouis énormément car je suis épargné de plusieurs maladies. Je peux d’ailleurs terminer l’année sans subir un malaise quelconque. Plusieurs camarades m’ont demandé le secret et aujourd’hui je suis fière de les voir parmi nous et surtout d’entendre leur témoignage de satisfaction ».

Djibril Fofana, professeur d’histoire géographie au lycée provincial de Nouna, lui, participe aux séances d’aérobic pour des raisons de santé. « Je souffre de glycémie et je fais souvent des crises cardiaques. Ces maux m’ont même indisposé au travail pendant plus de trois mois en 2020. C’est ainsi que mon médecin m’a conseillé la pratique du sport. Cela fait donc plus de deux mois que j’ai rejoint le groupe. Evidemment que j’en tire du bénéfice puisque depuis que j’ai commencé, mon état est plus ou moins stable », explique-t-il.

Pour inviter toute la population à rejoindre le groupe, il a déclaré ceci : « Moi je pratiquais le volley-ball à l’école. Lorsque j’ai arrêté il y a une dizaine d’années, j’ai été victime d’une obésité qui m’a causé beaucoup de tort. Alors je conseille à tous, vieux, femmes ou jeunes de ne pas attendre d’être malade pour commencer à faire le sport car cela peut prévenir plusieurs maladies ».

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vendredi 9 décembre, 2022 à 12:05
mercredi 7 décembre, 2022 à 20:59
mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25