mardi 6 décembre, 2022 | 6:35

Région de l’Est: Des ”dealers” de médicaments mis aux arrêts.

FB_IMG_1618755900461

Les forces de défenses et sécurité de la Tapoa ont mis aux arrêts des agents exerçant dans le domaine de la santé qui s’adonnaient au vol de médicaments destinés à la gratuité des soins . Au nombre de cinq, les mis en cause sont trois magasiniers un technicien et un infirmier diplômé d’état, en poste dans un hôpital de la Tapoa.

Les dits comprimés objet du traffic ont été saisis au cours d’un control de routine dans une compagnie de transport. Les investigations menées par la police judiciaire de l’Est à permis de déterminer qu’il s’agissait en effet d’une soustraction de comprimés dans le magasin de dépôt du district sanitaire de Gayerie.

Jean Guy Ilboudo

Selon les dires du commissaire Jean Guy Ilboudo, il s’agirait d’un certain OB, infirmier diplômé d’état et responsable d’ un csps de la Tapoa, qui en serait le cerveau et l’investigateur. Le bilan alors dressé fait état de quatre sorties frauduleuses de produits pharmaceutiques ont été enregistrés dans le magasin du district sanitaire de Gayerie, à destination d’un dépôt privé de produits pharmaceutiques. La valeur pécuniaires de la vente de ces produit est estimée à environs 712 000 FCFA. Les produits dealés sont composés de gélule d’amoxicillines de 500mg, d’artemeter/lumefantrine, de ciprofloxacines de 500mg.

Toujours selon les propos du commissaire , ces opérations frauduleuses d’extraction des produits pharmaceutiques aussi destinés à la gratuité des soins des enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes à commencé depuis 2019, et est l’œuvre des mêmes suspects mis aux arrêts.

Source: Infowakat

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00