mercredi 17 août, 2022 | 21:56

Province de la Kossi : L’OCADES toujours au côté des Personnes vivant avec un handicap

IMG-20211225-WA0007

Le 15 décembre 2021, a eu lieu à Nouna, la commémoration en différé de la 28e Journée internationale des Personnes vivant avec un handicap. Le thème de la célébration était : Leadership des personnes vivant avec un handicap, avantages de la carte d’invalidité dans le processus de participation de ces personnes pour un monde inclusif, accessible et durable >>. L’initiative est du Programme de réadaptation à base communautaire ( RBC) de l’OCADES Nouna. C’était sous le parrainage de Monseigneur Joseph Sama, Évêque du diocèse de Nouna.

Des officiels

Cette journée internationale est célébrée chaque
03 décembre depuis 1992. Fidèle à son engagement de contribuer à l’inclusion et l’épanouissement des Personnes vivant avec un handicap, l’OCADES Nouna a organisée cette journée en différé le 15 décembre 2021.

La cérémonie a débuté par une course cycliste qui a mobilisé une dizaine de personnes vivant avec un handicap. Une séance d’excellence scolaire a aussi eu lieu. Elle a permis de récompensé les 10 meilleurs élèves en situation de handicap dans la Kossi.

Photo de famille avec les lauréats

Ouvrant le bal des allocution, le premier adjoint au maire de Nouna, Aboubacar Traoré a salué l’initiative de l’OCADES et souhaité la bienvenue aux participants.

Aboubacar Traoré remettant un prix

Au nom de la coordonnatrice, le Secrétaire général de la Coordination provinciale des personnes vivant avec un handicap de la Kossi, Ibrahim Diarra a adressé la reconnaissance des membres à l’endroit de l’OCADES Nouna qui les accompagne depuis de nombreuses années. Pour lui, l’autonomisation des personnes vivant avec un handicap est une nécessité de justice sociale et surtout un tremplin pour un développement collectif et individuel durable. << Le handicap n’est pas une fatalité et ne doit pas être un prétexte pour s’adonner à la mendicité >>, a-t-il lancé à l’intention de ses paires avant de les inviter à se procurer la carte d’invalidité.

Ibrahim Diarra

<< Vous n’êtes pas des déchets de la société >>, a affirmé l’abbé Sébastien Sanou, Secrétaire exécutif de l’OCADES Nouna à l’égard des personnes vivant avec un handicap. << Je nourris le rêve de voir des personnes en situation de handicap à plusieurs postes de responsabilité dans notre société inclusive >>, a-t-il ajouté.

L’abbé Sébastien Sanou

Pour le parrain Joseph Sama, Évêque du diocèse de Nouna, la commémoration de cette journée est une invite à la solidarité à l’égard des personnes vivant avec un handicap. << C’est une occasion de réflexion et d’interpellation sur les conditions de vie de ces personnes vulnérables. Il est question de promouvoir leurs droits et leur bien-être >>, a-t-il dit. Selon l’Evêque, la question de la santé, de l’éducation, du transport et de l’emploi leur reste encore difficilement accessible. Il a alors salué les efforts des autorités ainsi que des institutions humanitaires avant de faire des plaidoyers pour l’effectivité de l’inclusion des personnes vivant avec un handicap.

Monseigneur Joseph Sama

Après avoir remercié la RBC OCADES pour les actions d’accompagnement des personnes vivant avec un handicap, le Secrétaire général de la Kossi, David Ayoro a appelé les populations à éviter la stigmatisation de ces personnes. Il a surtout plaidé pour l’union de toutes les couches sociales afin d’oeuvrer au développement du pays.

David Ayoro

Des démonstrations de lecture et de calcul en braille, des jeux d’éveil, un sketch sur l’inclusion des personnes vivant avant avec un handicap animé par la Troupe théâtrale Yeleen de Nouna et un repas communautaire ont mis fin à la commémoration.

Issa Lazare Kolga

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54