jeudi 8 décembre, 2022 | 12:57

Nouna : Le calvaire d’une élève handicapée

IMG_20210404_110619_109

L’on est souvent tenté de dire que la vie est injuste. Loin de faire l’apologie des plaintes infinies à l’adresse du Créateur, nous pensons que cette vie ne nous a pas réservé le même sort. Adjara Traoré, elle, est née handicapée. Elle n’a jamais goûté au bonheur de jouir de l’usage des membres inférieurs. Malgré cette adversité naturelle, elle se bat dans la mesure du possible, dans l’espoir d’un avenir radieux.

Adjara Traoré est âgée de 19 ans. Elle est en classe de 4e au Lycée privé Horoya de Nouna. Son parcours scolaire est jusque là acceptable et aurait été parfait si…

A l’aide de son vélo, Adjara est obligée de prendre très tôt le chemin de l’école. Lorsqu’elle a cours le soir, elle doit revenir manger à la maison et retourner. Son domicile est pourtant distant de l’établissement. Elle habite au secteur 5 précisément.

Ces aller-retour ne constituent pas le seul problème de Adjara. Son vélo est aussi en mauvais état. << Elle souffre beaucoup. Quand je pense à ses efforts, je suis fier d’elle et ressens à la fois de la pitié pour elle. Souvent, elle se décourage totalement jusqu’au point de vouloir abandonner l’école. Mais dès que je lui prodigue des conseils, elle reprend courage >>, nous confie Yacouba Traoré, frère et tuteur d’Adjara. Ce dernier a poursuivi en ces termes : << A son enfance, notre père a presque tout perdu en tentant de soigner son mal. Mais peine perdue >>.

Pour faciliter ses aller-retour de la maison à l’école, Adjara souhaite recevoir un nouveau vélo. Son frère, lui, pense qu’une moto adaptée serait encore mieux. Mais sur la question, Adjara a évoqué la difficulté de garantir les dépenses pour le carburant. << Si on lave ton dos, il faut te débrouiller pour laver ton ventre. Si une bonne volonté lui offre une moto, je me battrais pour qu’elle ne manque pas de carburant. Au cas échéant, elle utilisera son vélo les jours que je ne pourrai pas lui acheter de l’essence >>, a rétorqué le frère.

Dans tous les cas, Adjara Traoré aimerait faire de longues études. Elle rêve de devenir infirmière afin de contribuer à soulager ceux qui souffrent d’une quelconque maladie. Nous lui souhaitons bon courage tout en espérant qu’au moins, cette fois, la vie lui accordera cette faveur.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercredi 7 décembre, 2022 à 20:59
mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15