jeudi 2 février, 2023 | 2:55

Nouna : Comment se débrouille le seul taximan de la ville ?

IMG-20230123-WA0010

Souleymane Coulibaly est natif de Nouna et chauffeur à la retraite. C’est un taxi qu’il a mis entre Nouna – Djibasso et Nouna – Dédougou.

<< Durant mon service j’étais un peu dans le domaine des hôtels et des auberges. Là-bas on se rend compte que beaucoup de clients qui viennent séjourner n’ont pas de moyen de déplacement. Alors, je me suis dit pourquoi ne pas me procurer d’un taxi pour faciliter le déplacement des clients ! >>. a-t-il expliqué.

Après sa retraite il est revenu s’installer à Nouna, sa ville natale. Il a ainsi transformé son véhicule en taxi pour le mettre au service de la population. Cela lui permet surtout de se rendre actif afin de sentir moins le poids de la retraite.

Mais Nouna n’est pas aussi grand et les habitants de la ville n’ont pas cette culture de taxi. << Depuis que j’ai commencé, personne ne m’a demandé de le déposer quelque part ici en ville >>, a déploré Souleymane Coulibaly. Mais il fait le trajet Nouna – Dédougou à 1 500 francs pour ceux qui descendent au rond-point Nazi Boni et 2 000 francs pour ceux qui désirent se faire déposer à domicile ou à tout autre endroit de la ville. Il faisait également le tronçon Nouna – Djibasso mais à cause de la situation sécuritaire il a arrêté pour le moment.

Le taxi est également disponible pour la location. Contact utile en cas de besoin des services de Souleymane Coulibaly :
76 46 37 47

Aristide Sow
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *