jeudi 2 février, 2023 | 0:57

Kossi : Le Capitaine Sanou s’en va conquérir d’autres horizons

1664047607169

Enseignant, animateur radio, promoteur culturel, célèbre activiste, Yacouba Zossin Sanou alias le Capitaine Sanou a consacré 12 années de sa vie à jouer sa partition pour le développement socio-culturel de la Kossi. Affecté à Boromo, il a marqué en sa façon la ville de Nouna.

Yacouba Zossin Sanou est un natif de Bobo-Dioulasso. Il a effectué ses études primaires dans cette ville. Après la 6e, la 5e et la 4e au Lycée Yadega de Ouahigouya, il a obtenu le BEPC au Collège Sabil Naba de la même ville en 1997. Il a poursuivi ses études secondaires dans la cité de Naba Kango avant de rejoindre l’Ecole des métiers des arts de Gaoua.

En 2006, il intègre l’école de formation des enseignants du primaire de la cité de Bafuji. A l’issue de la formation, il a servi au Centre-nord avant d’arriver dans la Kossi en octobre 2010. Dans cette province, il a servi dans les villages de Toni et de Saint-Louis avant de rejoindre l’école Centre A de Nouna en 2017 où il est resté jusqu’à l’obtention d’une affectation pour quitter la Kossi.

En dehors de l’enseignement, le Capitaine Sanou a été un acteur et un promoteur culturel très engagé. En effet, il est l’un des animateurs les plus admirés de la radio Kossen kibaru de Nouna depuis 2014. De plus, le showbiz de Nouna retiendra son nom pendant longtemps. Du maquis Kilombo où les mélomanes ont découvert son talent de DJ, le Capitaine a fait vibrer les cœurs à travers sa voix et fait danser la jeunesse à travers son art d’animer au maquis Vis-à-Vis. En février 2022, il a ouvert le bar dancing le Boxing day avec deux partenaires.

Plein d’initiatives et soucieux de l’épanouissement des enfants, Yacouba Sanou a organisé une cérémonie dénommée << Spéciale noël pour les enfants >> en 2020. L’activité a fait le bonheur des tout petits même si en 2021, elle n’a pas pu être organisée pour des raisons indépendantes de la volonté de l’initiateur. Sur cette même lancée, il a mis en place une émission radiophonique éducative à Kossen kibaru. Il s’agit de planète enfants qui recevait chaque mercredi, des élèves des différentes écoles de la commune de Nouna. L’émission consistait à réviser les cours et à se détendre. Il offrait également ses services pour les commentaires de matchs de football et la maîtrise des cérémonies.

En plus de toutes ces actions, le Capitaine Sanou était un activiste qui ne cessait d’interpeller sur les réseaux sociaux pour la cause de la Kossi et du Burkina Faso. C’est à Boromo qu’il déposera ses valises pour cette rentrée scolaire. Là, il servira en tant que Chargé de communication à la Direction provinciale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle des Balés.

<< Je suis partagé entre deux sentiments. La tristesse car je dois quitter Nouna qui m’a adopté, qui m’a forgé et qui m’a appris à être un homme. Il y a aussi la joie d’aller à la découverte d’autres horizons et vivre de nouvelles aventures. Je demande pardon à tous et toutes ceux que j’ai offensés durant les 12 années que j’ai passées dans la Kossi >>, a-t-il dit avant d’affirmer qu’il ne s’agit que d’un au-revoir car il ne manquera pas de revenir à Nouna à chaque fois que les circonstances le permettront. Des amis et collaborateurs ont tenu à lui rendre hommage dans la soirée de ce 24 septembre 2022 à travers un pot d’au revoir.

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *