jeudi 2 février, 2023 | 0:51

Indépendance : Le Mali enfin sur la voie

1663844359787_1

62 ans après une indépendance fictive, le Mali a enfin décidé d’arracher la vraie et la réelle souveraineté. Cet espoir bien visible, la nation malienne le doit aux militaires au pouvoir qui tentent le tout pour le tout afin de couper le pont avec le colon trop paternaliste qui y voit ses intérêts menacés.

L’indépendance des pays africains est demeuré un leurre, un mensonge car le colon était parti pour bien rester. Ces indépendances « données », sans réel impact, concerne plutôt les anciennes colonies françaises à la différence de celles anglaises. Tout porte à croire que les premières continuent d’être pillées avec une ingérence politique très forte. Il suffit de jeter un coup d’œil sur le développement par du Ghana et du Burkina Faso par exemple.

Revenons au Mali qui a une grande histoire en ce qui concerne la recherche de l’indépendance réelle. Rappelons la fondation de la fédération du Mali le 17 janvier 1959. Au départ, elle regroupait le Sénégal, le Soudan ( actuel Mali), la Haute Volta ( actuel Burkina Faso ) et le Dahomey ( actuel Bénin). Mais sous la pression française, les deux dernières colonies se sont retirées de la fédération dès le 22 janvier 1959 pour créer le Conseil de l’entente avec la Côte-d’ivoire. C’est la technique du diviser pour mieux régner ! Si la fédération du Mali a fini par se disloquer le 22 septembre avec la proclamation de l’indépendance de la République soudanaise ( actuel Mali), il faut reconnaître qu’elle a tenté d’arracher une souveraineté vraie.

Le Soudan prend officiellement le nom Mali en référence à la fédération éclatée et surtout en lien avec l’empire du Mali. De nos jours, un groupe de patriotes sont au pouvoir au Mali. Malgré un contexte d’insécurité généralisé, le Président Assimi Goita et son équipe font honneur à l’Afrique entière quant à leur engagement pour rendre souverain le Mali, pour apporter la paix au Mali et pour poser les bases d’un développement durable dans le pays de Modibo Keita. C’est leur courage d’oser inventer l’avenir qu’il faut saluer. Malheureusement, l’Afrique est désunie ! Néanmoins, que les autorités de la transition malienne réussissent ou pas, l’histoire retiendra qu’ils ont osé s’affirmer, s’inspirant du capitaine emblématique du Burkina Faso, Thomas Sankara. La présence du Président Guinéen, Mamadou Doumbouya au Mali pour la célébration est un geste fort. Pourvu l’Afrique commence à s’unir réellement !

Bonne fête d’indépendance à tout le peuple du Mali !

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *