dimanche 14 août, 2022 | 13:26

Football / Nouna : La 40e édition de la Mini coupe a tenu ses promesses

FB_IMG_16193584685475884

La finale de la 40e édition de la plus vieille coupe de la Kossi et du Burkina s’est jouée le 24 avril 2021 au stade Monseigneur Jean Lesourd de Nouna. La clôture des activités de ce tournoi initié par le Frère Emmanuel Duprez depuis 1975 était placée sous le parrainage du sélectionneur des Étalons Kamou Malo et la présidence de Monseigneur Joseph Sama, Evêque du diocèse de Nouna.

Des spectateurs

Débutée le 20 février 2021, la 40e édition de la Mini coupe de Nouna a connu la participation de 12 équipes. La finale a opposé les Aigles du secteur 6 à la Renaissance FC du secteur 4. Un match de levée de rideau a été joué par les enfants entraînés par Loukman Keita avant le début des hostilités.

Le coup d’envoi

S’étant déjà croisées aux phases de poules avec une victoire 1 à 0 pour les Aigles, la finale était une occasion pour ces derniers de confirmer leur suprématie et pour la Renaissance FC de se venger. A la 19e minute de jeu, c’est la vengeance qui est en marche avec l’ouverture du score par Bassirou Ouedraogo de la Renaissance. Les Aigles assiègent le camp des adversaires et obtiennent un penalty juste avant la pause. Aboubacar Benon le convertit magistralement.

A la reprise, le match est équilibré. Les deux équipes développent un système de jeu opposé : La Renaissance procède par de longues balles en recherchant directement les attaquants Antoine Tiama et Bassirou Ouedraogo. Quant aux Aigles, c’est la balle à terre et le jeu de passes. Après un long dégagement du gardien de la Renaissance Siaka Dama, ce dernier avance de plusieurs mètres de ses cases. Le temps de se rendre compte, une missile de Stéphane Tiawara a percé les filets derrière lui : 2 buts à 1 pour les Aigles. La Renaissance multiplie les offensives mais ne parviendra pas à revenir au score.

<< Je suis étonné de constaté qu’il y a des bons joueurs à Nouna, pourtant Nouna ne joue pas la deuxième division burkinabè. A qui la faute ? >>, a interrogé le Parrain Kamou Malo.

Kamou Malo

Le sélectionneur national, ébloui par le talent de deux joueurs, leur a offert chacun un maillot des Étalons. Il s’agit de Bassirou Ouedraogo de la Renaissance FC et Aboubacar Benon des Aigles. Il a aussi offert un maillot au Promoteur de la compétition avant de recevoir à son tour un magnifique tableau du comité d’organisation.

Des maillots pour deux joueurs

Notons que Kamou Malo a beaucoup contribué à la réussite de l’événement. En effet, il a donné entre autres 15 ballons plus 100 000 francs au comité d’organisation, 1 ballon et 10 000 francs au meilleur joueur du tournoi, au meilleur buteur, au meilleur gardien de la finale et 2 ballons aux enfants qui ont joué le match de levée de rideau.

Kamou Malo recevant un tableau

Au titre des récompenses, les Aigles du secteur 6, champions pour la 3e fois, ont reçu un jeu de maillots, 2 ballons, la somme de 136 000 francs en plus du trophée. La Renaissance FC, elle, a reçu un jeu de maillots, 2 ballons et la somme de 87 000 francs. Des prix spéciaux ont été décernés aux joueurs méritants et toutes les équipes qui ont pris part à la compétition ont été primées selon leur rang. Au nom du comité d’organisation, Yacouba Moukoro a exprimé sa satisfaction de la réussite de l’événement. Il a remercié les partenaires et donné rendez-vous pour la prochaine édition.

Yacouba Moukoro

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.