mercredi 7 décembre, 2022 | 9:43

Epreuves sportives du BEPC, BEP et du CAP, session 2020 : Le Ministre Ouaro encourage les acteurs

FB_IMG_15924361952602295

C’est parti depuis ce matin pour l’administration des épreuves sportives du BEPC, du BEP et du CAP, session 2020. Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales  (MENAPLN), Pr Stanislas OUARO a fait un tour ce mardi 16 juin 2020 au lycée Nelson Mandela de Ouagadougou pour encourager les acteurs. 

Le ministre Ouaro encourageant les élèves

Le ministre Stanislas Ouaro est allé s’assurer du bon déroulement des épreuves sportives en cette matinée du 16 juin 2020.  « Je suis venu ce matin pour m’assurer que les épreuves sportives des examens du BEPC, du BEP et du CAP se passent très bien et que ça augure donc d’une bonne organisation des examens. Pour les classes d’examens, les activités ont repris le 1er juin, et il était bon de voir ce qui se passe et m’assurer que les élèves, enseignants et professeurs sont motivés. Je suis satisfait de voir qu’effectivement les choses se passent bien ici et j’espère de  même dans les autres centres ».

Et comme pour accorder du prix aux dires du ministre, Jonathan Nacro, élèves en classe de 3e de confirmer qu’il a bien commencé les épreuves sportives « tout se passe très bien, j’ai fait le triple saut, j’ai fait la vitesse de 80 m, j’ai fait aussi le lancer de poids. Dans, l’ensemble je suis satisfait», a-t-il ajouté.

Il faut noter que ces examens se déroulent dans un contexte difficile à la fois sécuritaire et sanitaire. «Pour cette année, au regard du contexte, nous avons supprimé certaines disciplines qui sont des disciplines à risque de contamination à la covid-19, comme la natation. Ce qui nous a amené à réorganiser le sport parce que les élèves choisissent en général deux disciplines dans le sport ».  Rassure le ministre OUARO, qui soutient que le gouvernement travaille à ce que ces examens se terminent dans de bonnes conditions.

Pour les classes intermédiaires de nombreux  acteurs sur le terrain travaillent pour préparer les mémoranda c’est-à-dire l’état d’exécution des programmes de sorte  à ce qu’ à la rentrée d’octobre, ils puissent  achever les matières et des chapitres essentiels pour l’année suivante avant de démarrer les matières de l’année 2020-2021, selon le ministre.

Le Pr OUARO a saisi l’occasion pour féliciter et remercier l’ensemble des acteurs, tels que les enseignants, les encadreurs qui se battent d’arrache-pied pour que tout se  passe bien.

Il interpelle également les élèves à se démarquer des contradictions qui ne favorisent pas le développement de notre système éducatif et à travailler parce que dit-il, les examens se feront aux dates indiquées. Aussi soutient-il, « tous ceux qui vont tenter de perturber les activités, nous allons appliquer la loi. Nous allons être extrêmement sévères, nous n’allons pas hésiter parce qu’aucun individu n’est au-dessus des autres Burkinabè, ni au-dessus des lois de ce pays».

DCPM/MENAPLN.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00