mercredi 17 août, 2022 | 23:20

Éducation dans la Sissili : Le 3e conseil de direction autour des examens et du bilan du 2e trimestre

La direction provinciale des Enseignements post-primaire et secondaire (DPEPS) de la Sissili a tenu son 3e conseil de direction de l’année scolaire 2021-2022 ce vendredi 27 mai 2022. Placé sous la présidence du directeur provincial, Mimtiri OUALBEOGO, le conseil a connu la participation des différents chefs d’établissement, des chefs de service, des partenaires sociaux et d’un invité d’honneur, le haut-commissaire de la Sissili, Sié Mohamed Aristide KAM.

En tant qu’instance statutaire, ce 3e conseil de direction, selon le directeur provincial, a été une occasion pour l’ensemble des participants de faire un « point sur les préparatifs des examens scolaires session de 2022 et sur les évaluations pédagogiques du 2e trimestre, d’échanger sur la préparation des rapports de fin d’année, sur le bilan prévisionnel de l’année et sur l’expression des besoins en personnel ». Dans cette optique, au cours de la rencontre, diverses communications ont été livrées aux participants.

De l’intervention du chef du Service des examens et concours scolaires (SECS), Nombi Claude KOUGOUINDIGA, il est ressorti que dans la Sissili, le nombre définitif de candidats à l’examen du BEPC session de 2022 est de 3 433. Ceux-ci sont repartis entre 11 jurys et l’examen mobilisera 504 acteurs sur toute l’étendue de la province.

Quant au bilan pédagogique du 2e trimestre, il laisse voir, selon le chef du Service de la scolarité, Daouda TARNAGDA, une augmentation du nombre d’abandons, qui est passé de 72 au premier trimestre à 143, et un taux de réussite provincial de 39,46%, soit une baisse de 9,56% par rapport au 1er trimestre. Certains cas d’abandon, de l’avis de Bintou NEBIE / ZOUGBA, cheffe du Service en charge de l’éducation des filles, sont liés au phénomène de grossesses en milieu scolaire dont le nombre est passé de 69 pour l’année scolaire écoulée à 85 au mois d’avril de l’année en cours.

Outre ces informations, selon le chef du Service de gestion des ressources humaines, Sandaogo YAOGO, la DPEPS de la Sissili a un besoin en personnel enseignant, administratif, de soutien et d’encadrement, qui s’évalue à un effectif global de 247 agents. Ces différents points ont fait l’objet d’échanges et des suggestions ont été formulées dans la perspective d’y remédier pour une meilleure conduite des activités éducatives dans la province.

Au vu des efforts déployés par l’ensemble des acteurs pour mener à bien les différentes activités pédagogiques du trimestre, à la suite du directeur provincial, le haut-commissaire de la Sissili, Sié Mohamed Aristide KAM, a félicité et encouragé l’ensemble des participants pour le travail abattu. Du reste, il a saisi l’opportunité de cette rencontre pour réaffirmer sa disponibilité à accompagner l’ensemble des acteurs du monde éducatif pour un meilleur rayonnement de l’éducation dans la Sissili. Pour un bon déroulement des examens scolaires, il a également souhaité une pleine implication de tous. Outre cet appel, le Haut-commissaire a invité les élèves à affronter les épreuves avec sérénité et détermination afin que la province puisse enregistrer un bon taux de succès.

Les travaux du conseil se sont déroulés dans une belle ambiance. À noter qu’à l’ouverture de la rencontre, une minute de silence a été observée en l’honneur des acteurs de l’éducation et des forces de défense et de sécurité qui nous ont quittés.

Céleste / Léo

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercredi 17 août, 2022 à 23:19
mercredi 17 août, 2022 à 23:10
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
Houndé : l'Assomption célébrée