jeudi 23 septembre, 2021 | 8:50

Formation en aviculture : Une initiative pour faire de la Kossi la 1ere province productrice de volaille

IMG_20210328_120142_473

L’aviculture est une pratique en vogue au Burkina de nos jours. C’est pour permettre aux populations de la Kossi d’acquérir des compétences dans ce domaine que Dieudonné Fankani, Instituteur à Nouna, a initié une formation de deux jours. C’était du 27 au 28 mars 2021.

Des participants

<< Après avoir suivi une formation en aviculture à Ouagadougou, j’ai investi et je suis satisfait des rendements. C’est pourquoi j’ai contacté le cabinet Initiative Burkina pour faire bénéficier les Kossilais de la même formation >>, explique Dieudonné Fankani.

Dieudonné Fankani

La formation a été assurée par Aboubacar Sidiki Tienré, Agent technique d’élevage. Celui-ci a déroulé trois modules à savoir la gestion d’une ferme, le marketing pour la revente des poules et l’aviculture proprement dite. << Les participants ont posé beaucoup de questions et je suis très satisfait >>, a affirmé le formateur.

Aboubacar Sidiki Tienré

Latifatou Ouedraogo est élève en classe de troisième au Lycée communal de Nouna. Son amour pour les animaux est tel que son père l’a inscrite à cette formation. << J’ai retenu qu’il existe plusieurs maladies qui anéantissent les efforts des éleveurs. Je suis désormais apte à mieux entretenir les poules >>, confie-t-elle.

Latifatou Ouedraogo

Adama Zouli, commerçant à Nouna, lui attendait cette formation avec impatience. << J’ai investi dans l’aviculture et après quelque temps, tous mes poulets ont été dévastés par une maladie. Avec les acquis de cette formation, je suis bien outillé pour éviter une autre situation désastreuse >>. Ce dernier pense que chaque citoyen doit se former dans un domaine donné afin d’entreprendre. << Avec la fonction publique qui est saturée, il est mieux qu’on dirige nos enfants dans l’entrepreneuriat >> a-t-il ajouté.

Adama Zouli

La fin de cette première séance de formation a été sanctionnée par des attestations pour la soixantaine de participants.

Dieudonné Fankani, en rouge, remettant une attestation à une participante

L’initiateur prévoit d’autres séances afin de toucher la majorité des Kossilais.

Issa Mada Dama

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mercredi 22 septembre, 2021 à 0:38
lundi 20 septembre, 2021 à 22:15
lundi 20 septembre, 2021 à 9:00
samedi 18 septembre, 2021 à 8:33
samedi 18 septembre, 2021 à 8:33
Et si on en parlait : Les puits perdus à Nouna
jeudi 16 septembre, 2021 à 21:56
jeudi 16 septembre, 2021 à 21:56
Nouna : Un enfant meurt dans un puits perdu