mercredi 17 août, 2022 | 23:37

Drame terroriste dans la Kossi : Bourasso, ville fantôme !

IMG-20220704-WA0085

Bourasso, chef-lieu de la commune du même nom, s’est vidé de ses habitants. C’est le constat fait par la rédaction de Timbanews.net ce 04 juillet 2022. Cela fait suite à une attaque terroriste qui a fait au moins 18 morts dans la nuit du 03 au 04 juillet 2022.

Des bagages d’habitants attendant une occasion pour rejoindre Dédougou

Situé entre Dédougou et Nouna dans la Boucle du Mouhoun et sur la route nationale numéro 14, Bourasso n’a plus d’habitants. Selon les informations qui nous sont parvenues, des hommes armés ont assiégé cette ville en devenir le 03 juillet dernier. Après des tirs en l’air aux environs de 17 heures, ceux-ci sont repartis pour revenir un peu tard dans la nuit. Là, ils auraient regroupé les populations près de l’église. Ils ont ensuite procédé par isoler des gens qu’ils ont abattus par des armes à feu. Ce qui a créé la débandade au sein de la foule. Les assaillants ont alors attendu que les populations rentrent chez elles avant de leur rendre visite dans les concessions. Ainsi, des personnes ont été tuées dans leur cour. L’on estime entre 18 et 24 le nombre de victimes en plus des blessés. Des habitations ont été brûlées et des biens emportés. Le carnage a duré toute la nuit et des sources ont même confirmé la présence d’hommes armés dans la matinée de ce 04 juillet. Ces derniers ont quitté les lieux aux environs de 7 heures.

Des populations rejoignant Nouna

Tout le monde a quitté Bourasso !

A partir de 8 heures, les habitants ont commencé à quitter leur ville. Aux environs de 15 heures, la zone était vide. Des habitants du village voisin Lekuy ont également plié bagages. Certains ont rejoint Nouna et d’autres Dédougou.

Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercredi 17 août, 2022 à 23:19
mercredi 17 août, 2022 à 23:10
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
Houndé : l'Assomption célébrée