jeudi 8 décembre, 2022 | 14:08

CLOTURE DE L’ANNE 2019-2020 DE L’AEEMB/SOUROU: Des réalisations qui cachent bien des difficultés

02

Le Conseil Général du Sourou de l’Association des Elèves et Etudiants Musulman au Burkina Faso a organisé le 21 juin 2020 à Tougan, chef-lieu de la province, la cérémonie de clôture de ses activées de l’année 2019-2020. Il s’est agi pour Abdou Dramane Terra et son équipe au cours de la cérémonie, de faire le bilan des activités réalisées et non au cours de l’année.

C’est dans les locaux du lycée privée « Excellence » de Tougan, par ailleurs le siège,  que le Conseil Général de la section Sourou de l’Association des Elèves et Etudiants Musulmans au Burkina Faso (AEEMB) a tenu le 21 juin dernier, une cérémonie de clôture de ses activités tenues durant l’année 2019-2020. En présence des membres et sympathisants de la structure, les ainés et les autorités municipales de Tougan, cette cérémonie fut une aubaine pour le bureau exécutif provincial de l’AEEMB de faire le point des activités réalisées ou non durant l’année en cours. Et comme à l’accoutumée, c’est l’hymne nationale en langue arabe chantée par la cellule culturelle qui a marqué le point de départ de cette soirée riche en presses, louanges  et en adorations.

Abdou Dramane Terra, Président du Conseil Général du Sourou de l’AEEMB.

Après le chant de l’hymne nationale, Abdou Dramane Terra est appelé à la charge pour son discours portant sur le bilan des activités réalisées ou non par son bureau. Pour lui, l’engagement de son équipe a permis de réaliser un certain nombre d’activités parmi lesquelles les cours de formations islamiques, la journée de la sœur musulmane (le 8 mars), la semaine de formation islamique, des visites de courtoisies, les ruptures collectives pendant le mois de Ramadan, des journées de salubrité, un cours d’initiation à l’informatique et les rencontres ordinaires de bureau. Concernant, les activités non réalisées, il s’agit selon lui, les activités de grand rassemblement telles le Séminaire Provincial de Formation Islamique et la Nuit Culturelle.

Les autorités municipales et musulmanes à la cérémonie de clôture

A l’entendre, ce sont les contextes sécuritaires et sanitaires qui ont porté un coup auxdites activités. Il a terminé son allocution par des doléances relatives au manque de moyens financiers, la démobilisation de certains membres, le manque d’encadreurs dans certaines sections de la structure et l’insuffisance de matériels tels les nattes de prière et les bouillards au siège de l’AEEMB/Sourou. Des doléances qui ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd car Edouard Zerbo, Maire de la commune urbaine de Tougan présent à la cérémonie après avoir souligné l’importance de l’AEEMB dans la formation des jeunes dans sa commune, a promis que son conseil mettra à la disposition du Conseil Général du Sourou des matériels cités ci-dessus. Il a aussi invité l’ensemble de la communauté musulmane à prier pour le retour de la paix dans la province du Sourou en particulier et au Burkina Faso en général.

Ces prestations en théâtre par la cellule culturelle de l’AEEMB/Sourou

Pour joindre l’utile à l’agréable, des prestations en théâtres, de chants de louanges et des séances de prière ont tenu en haleine l’assistance. Un repas communautaire a été partagé entre membres de l’AEEMB et les officiels à la cérémonie de clôture aux environs de dix huit heures.

      Toutmotsis Soumaila YARO (Collaborateur à Tougan)      

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercredi 7 décembre, 2022 à 20:59
mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15