dimanche 14 août, 2022 | 12:45

Burkina : Des journalistes à l’école de l’ARSE

IMG-20211231-WA0013

L’Autorité de régulation du secteur de l’énergie du Burkina Faso (ARSE) a tenu du 20 au 22 décembre 2021 à Koudougou, un atelier d’information et de formation au profit des journalistes.

Le présidium à la clôture de l’atelier

Outiller les journalistes sur les missions et les acteurs de l’Autorité du secteur de l’énergie (ARSE) au Burkina Faso, tel était l’objectif de cet atelier organisé par l’ARSE dans la cité du Cavalier rouge. Au total, une quarantaine de journalistes venus des régions du Centre, du Centre-ouest et de la Boucle du Mouhoun étaient à cette activité qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action d’information et de formation en direction des acteurs sur la régulation et les missions de l’ARSE.

La photo de famille lors de l’atelier

Soixante-douze heures (72h) durant, des thèmes tels « Les acteurs du secteur de l’énergie au Burkina Faso ; la régulation du secteur de l’énergie : concepts et fondements ; la présentation générale de l’ARSE; des informations générales et les perspectives sur le marché régional de l’électricité de la CEDEAO », ont été développés au profit des participants. Aussi, un film documentaire sur les 10 ans d’existence de l’ARSE a été diffusé.

Mariam Gui Nikiéma, Présidente de l’autorité du secteur de l’énergie au Burkina Faso

Pour Mariam Gui Nikiema, réguler les activités de production, de transport et de distribution de l’électricité, veiller au respect des textes législatifs et réglementaires qui régissent le secteur de l’énergie sont entre autres les missions assignées au régulateur. De ses termes, l’Etat, le ministère de l’énergie, les coopératives de l’électricité, l’ARSE et les consommateurs constituent les acteurs du secteur de l’énergie au Burkina. « C’est cette chaine de valeur (Ndlr: acteurs) qui doit travailler ensemble pour que le secteur de l’électricité soit viable pour l’alimentation de nos usines, pour améliorer les conditions d’études de nos enfants, pour éclairer les centres de santé », a-t-elle précisé. Satisfaite de la participation et de l’assiduité des hommes et femmes de médias à l’issue des trois jours de travaux, Mariam Gui Nikiema a exhorté les journalistes à accompagner l’ARSE dans ses missions afin de mieux faire connaitre l’institution au peuple burkinabè.

Le logo de l’ARSE

L’Autorité du secteur de régulation de l’énergie au Burkina Faso est une structure étatique créée en 2007. Elle est rattachée au cabinet de la Primature. Bien que fonctionnant de la subvention de l’Etat et des taxes de redevance énergétique, le handicap d’indépendance financière et le manque de personnel demeurent les principales difficultés par lesquelles reste confrontée l’ARSE. Cependant, il convient à l’Etat de mieux doter l’institution de ressources afin de lui permettre de jouer pleinement sa mission au bonheur des burkinabé et dans l’espace CEDEAO.

Issa Lazare Kolga

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.