jeudi 23 septembre, 2021 | 9:18

Vaccination Covid-19 : Le Ministre de la santé implique les journalistes de la Boucle du Mouhoun

IMG_20210723_160147_717

Le Ministre de la santé, Charlemagne Ouedraogo a échangé avec les hommes et femmes de médias de la Boucle du Mouhoun ce 23 juillet 2021. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus.

Des participants

<< Je parcours le Burkina Faso avec mon équipe pour porter la bonne information et traduire notre engagement à lutter contre cette maladie aux multiples conséquences >>, a expliqué le Ministre Charlemagne. << Je vous demande d’accompagner le ministère de la santé à travers la sensibilisation car en plus du respect des gestes barrières, la vaccination est nécessaire pour notre protection >>, a-t-il ajouté.

Charlemagne Ouedraogo

Des communications ont alors été livrées sur la situation actuelle de la pandémie ainsi que sur les informations liées à la vaccination. L’on note que 4 663 personnes ont déjà été vaccinées avec le vaccin Astrazeneca dans la Boucle du Mouhoun, soit 2 600 agents de santé et 2 063 civils. Notre pays vient également d’accueillir un autre vaccin dénommé Johnson et Johnson pour renforcer le processus de protection des citoyens.

Les journalistes ont salué l’initiative du Ministre avant de relever quelques préoccupations liées au processus de vaccination. L’efficacité des vaccins, la question des effets secondaires et la différence entre les deux vaccins en sont quelques unes. Des zones d’ombres auxquelles le Ministre et son équipe ont apporté des éclaircissements.

<< Il y beaucoup de fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi il faut une communication efficace pour réduire les effets des messages anti vaccination. Le vaccin est la solution. Moi-même j’ai reçu ma première dose le 2 juin dernier et la deuxième dose interviendra le 2 août prochain >>, a lancé Charlemagne Ouedraogo. En ce qui concerne la question des effets secondaires du vaccin, le Ministre a poursuivi en ces termes : << Il n’y a pas de médicaments sans effet secondaire. Mais l’avantage du vaccin contre la Covid-19 dépasse largement les effets néfastes qu’il pourrait entraîner. Soyez en rassurés car pour environ 35 000 vaccinés dans notre pays, l’on enregistre aucune ambolie, aucun décès >>.

Au sortir de la rencontre, le Directeur régional de la Communication et des relations avec le Parlement de la Boucle du Mouhoun, Yacouba Goro, nous a confié sa satisfaction en ces termes : << Nous avons reçu des informations très utiles sur la gestion de la Covid-19. J’invite tous les hommes et femmes de médias de la région à aider le Ministre de la santé en relayant ces informations vraies et justes auprès des populations >>.

Yacouba Goro

Issa Mada Dama

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mercredi 22 septembre, 2021 à 0:38
lundi 20 septembre, 2021 à 22:15
lundi 20 septembre, 2021 à 9:00
samedi 18 septembre, 2021 à 8:33
samedi 18 septembre, 2021 à 8:33
Et si on en parlait : Les puits perdus à Nouna
jeudi 16 septembre, 2021 à 21:56
jeudi 16 septembre, 2021 à 21:56
Nouna : Un enfant meurt dans un puits perdu